•  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
  •  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes
Vous êtes ici : www.hotel-insectes.com /  CWIEK BERNARD
Parler de l'hotel à insectes

La coccinelle

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Qu’elle ait deux, sept ou plus de points, la coccinelle raffole des pucerons. Les larves comme les adultes - qui consomment, en-dehors du pollen et du nectar, 100 pucerons par jour- sont tout autant efficaces.

L’osmie rousse

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Cette abeille solitaire, à l’abdomen roux, apparaît au début du printemps. Elle butine les premières fleurs du jardin, notamment celles des arbres fruitiers. Ce faisant, elle contribue efficacement à la pollinisation. Dans les jardins, elle manque cruellement de logement, d’où son intérêt pour les trous des façades, des fenêtres … Un bloc de bois percé de quelques ouvertures ou une botte de tiges creuses remplaceront avantageusement les logis. Butinant inlassablement, elle accumule le pollen sur lequel elle pond avant de fermer la cellule avec de la terre.

Le gendarme

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes La punaise des bois. Les adultes, en grand nombre au pied des arbres, se nourrissent de graines et de cadavres d’insectes.

Le perce-oreilles

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Longtemps considéré comme ravageur à cause des dégâts qu’il peut occasionner sur les fruits, il est aujourd’hui considéré comme auxiliaire. Pour les accueillir, il suffit de suspendre des pots de fleurs retournés et garnis de foin.

Le bourdon terrestre

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Les bourdons sont des insectes sociaux ou solitaires qui ressemblent aux abeilles. Ce sont des excellents pollinisateurs grâce à leurs poils qui retiennent les grains de pollen.

L’hyménoptère

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Ils constituent, avec 120 000 espèces décrites, l’ordre d’insectes le plus diversifié après les coléoptères. Ils sont utiles de par leur rôle de pollinisateur.

La guêpe

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Même les guêpes sont utiles au jardin. Au jardin, leur présence est bénéfique, en effet, une guêpe solitaire capture des pucerons, dévore des chenilles. Pour les attirer, plantez du fenouil.

Robert le diable

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Robert-le-diable hiverne dans les arbres creux, les hangars, les abris de jardin … Il se réveille au printemps. L’ortie est la nourriture de base de ses chenilles.

La chrysope

Fragile, frêle, habillée d’une belle robe vert vif qui change de couleur en automne, la chrysope ne chasse qu’une seule proie : les pucerons. sa larve peut en manger de 200 à 500 durant son développement.

L’ichneumon

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Les adultes se nourrissent de pollen. Les larves, pondues via la tarière dans le corps des chenilles, s’y développent et finissent par dévorer celles-ci.

La guêpe coucou

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes La guêpe coucou est ainsi qualifiée car elle dépose ses oeufs dans les larves d’hyménoptères solitaires comme l’osmie. Les adultes se nourrissent de nectar de fleurs. Elle change de couleur en fonction de l’orientation de la lumière.

Le syrphe

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes  CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes C’est une mouche, butineuse et pollinisatrice au stade adulte qui se nourrit de nectar et de pollen, les larves consommant essentiellement des pucerons. Les syrphes sont nombreux dans les jardins de mars à octobre avec un pic s’observant en juin, juillet.

Le clyte bélier

 CWIEK BERNARD - Fabrication d’hôtel à insectes Elancé, son allure générale et ses couleurs rappellent celles des guêpes. Coléoptère agile et farouche, aussi à l’aise au sol que dans les airs, il marque – pour son menu – une nette préférence pour les bois morts, et spécialement les hêtres.

CWIEK BERNARD - RUE DES ECOLES 24 - 4260   BRAIVES - GSM : 0498/500.671